Droits de l’Océan : sommes-nous en régression ?


L’Océan, et plus largement l’environnement, ont des droits : nous en sommes convaincus à LONGITUDE 181. Le droit de l’environnement, qui a pour objectif de protéger l’environnement pour les générations actuelles et futures, a un impact direct et réel sur le terrain à travers les décisions de justice et l’application des règlements. Quelles sont les évolutions de ce droit ces derniers temps ? Améliorations ? Régressions ? Nous vous proposons un état des lieux global et un éclairage sur l’année 2020 écoulée.

Tour d’horizon et décryptage

Pour commencer, quoi de mieux qu’un débat et une présentation par des avocats connus dans le domaine du droit de l’environnement ? A retrouver dans cette vidéo du site Actu-environnement https://www.youtube.com/watch?v=ilAnnFY1u9k , avec la journaliste Marie-Jo SADER et les avocats :

Découvrez le principe de non-régression, la loi biodiversité, le principe de précaution et la panoplie existante de textes qui devrait permettre une protection efficace, à condition d’être connus, suivis, utilisés,… et l’avis de ces spécialistes :

Si cette vidéo date de fin 2018, elle reste, en dépit de l’actualité 2020, une base de référence pour qui veut comprendre les enjeux et les solutions possibles .

Pourquoi en dépit de l’actualité 2020 ?

Tout simplement parce que, si l’on considère que le droit de l’environnement n’est pas en régression au niveau des textes (malgré une complexité des textes), il en va autrement en termes d’application de ce droit… Car, en 2020, pour éviter les garde-fous de ce droit, l’exécutif a pris des dispositions qui interrogent car elles permettent de se passer tout simplement du droit de l’environnement !!

Comment ? Par quelle magie ?

C’est la leçon de stratégie en 5 étapes qui est expliquée dans le podcast suivant :

Le droit de l’environnement, et par ricochet celui de l’Océan, sont-ils menacés ?

Votre opinion compte. Votre action aussi.

C’est ICI aussi que commence l’Océan.

 

Share