Longitude 181 à l’Assemblée Générale Nationale de la FFESSM


Invitée par le Codep 57 de la FFESSM  – Fédération française d’études et de Sports Sous-Marins, structure ambassadrice de l’association, Longitude 181 a tenu son stand et rencontré les participants de l’Assemblée Générale Nationale les 24 et 25 mars 2018 à Amneville.

Ce fut l’occasion  pour Patrice  BUREAU, président de LONGITUDE 181 , de remercier l’action et le soutien des structures ambassadrices de la Charte Internationale du Plongeur Responsable comme l’est, notamment le Codep 57.

C’est une organisation sans faille qui nous a accueilli pendant cette AG, avec beaucoup de sourires et un grand coeur, à l’image de son président, Georges Maury, fidèle soutien de L181, que nous remercions ici pour la sincérité de ses engagements.

C’est d’ailleurs dans cette dynamique, que Longitude 181 a participé à l’Assemblée Générale Nationale de la Commission Environnement et Biologie Subaquatique à l’occasion de cet anniversaire. En effet, la FFESSM  souffle ses 70 bougies en 2018 !

Un beau parcours, avec un changement de cap progressif mais marqué qui fut révélateur des changements sociétaux que nous avons connu pendant cette période. Si vous reprenez ne serait ce que ce que fut la revue fédérale, vous constaterez que celle-ci est largement passée du pratiquement tout “chasse sous marine”, y compris avec la participation de Jacques Yves Cousteau, à une ligne éditoriale complétement tournée vers la découverte et l’émerveillement des beautés de notre monde subaquatique.

Cet anniversaire est donc, pour nous, une occasion de plus, de saluer et de remercier, au nom de l’Océan, tous ceux qui ont œuvré, pendant de longues années, souvent en passant par des conflits durs, pour que cette situation évolue dans le sens que l’on constate actuellement.

Mais c’est aussi le moment, devant les vagues de protestations que notre action récente contre les compétitions de chasse sous-marine (bannies d’ailleurs depuis longtemps par la FFESSM) a soulevée, de rappeler qu’il ne faut rien lâcher dans notre lutte pour faire valoir “le droit de laisser vivre” face au droit de tuer qui, lui seul, bénéficie d’avantages juridiques considérables.

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Share