Qui sommes nous ?


Longitude 181, association loi 1901, est fondée en 2002 par François et Véronique Sarano *. Son président d’honneur, Albert Falco**, ancien plongeur et capitaine de la Calypso, lui apportera son soutien inconditionnel jusqu’à ses dernières plongées en 2012. En 2012, Patrice Bureau devient son président. Il succède à François tandis que Daniel Krupka reprend à Véronique le poste de secrétaire général.

Pourquoi créer Longitude 181 ? Pour diffuser les idées rassemblées dans la charte internationale du plongeur responsable, c’est-à-dire pour promouvoir une plongée respectueuse et pousser chacun à changer son comportement, sous l’eau comme à terre. En 2002, ces idées étaient peu répandues et le mot « responsable » si novateur qu’il dérangeait. D’où la nécessité de rassembler ces conseils en un texte (la charte) et d’avoir un vecteur pour les diffuser (l’association).

 En février 2002, la CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE, était lancée, et aujourd’hui  elles est traduite en 25 langues, téléchargeables sur ce site.

Cette charte a été adoptée par la FFESSM, la CMAS Suisse, la CMAS Québec, les fédérations Malaisiennes, Algériennes, Tunisiennes, et plusieurs associations de moniteurs de plongée : CEDIP, ANMP, SSI-France, FSGT, SNMP et par l’UCPA…

Tous nos champions d’apnée nous font l’honneur d’être signataires de la Charte et certains sont des ambassadeurs engagés à l’image de Morgan Bourch’is, , Guillaume Néry, Stéphane Tourreau, Andy Cabrera, Pierre Frolla et Alice Modolo, entre autres.L'océan, dernier territoire sauvage : partageons maintenant et avec les générations futures l'émotion d'une rencontre, la richesse d'un milieu indompté, l'émerveillement.

Ce succès a renforcé notre motivation à poursuivre la mise en application de la charte sur le terrain.Nous œuvrons à étendre cette philosophie pour un changement profond et durable de nos relations avec cet environnement dont nous dépendons tous. Changer aussi nos relations avec les hommes qui vivent de la mer et que nous côtoyons lors de nos plongée dans les pays où nous allons.

Sur la base solide des adhérents qui nous soutiennent fidèlement, nous avons créé un réseau de Centres de plongée Ambassadeurs, aujourd’hui établis dans 24 pays en plus de la France et de ses outremers. Ceux ci adhérent à l’association et à ses valeurs en constituant, de plus, un réseau de sentinelles qui détecte les meilleurs pratiques qui pourront servir à avancer concrètement ailleurs.

En 2012, ce réseau s’est enrichi par la venue de Clubs non adhérents mais ayant une démarche volontaire en faveur de l’environnement marin. Cet ensemble a permis de créer de toutes pièces, avec l’aide de la Fondation Nature et Découvertes, le premier Guide International des Centres de Plongée Eco Responsables. Celui-ci est aujourd’hui accessible librement sur notre site internet et chaque mois de nouveaux centres y font leur entrée pour vous permettre d’aller jusqu’au bout de votre démarche de plongeur responsable.

Les plongeurs ne sont pas les seuls usagers de la mer. Aussi Ont été également déclinées la Charte de l’apnéiste Responsable,  la Charte pour le Randonneur subaquatique ,  et enfin la CHARTE INTERNATIONALE DU PLAISANCIER RESPONSABLE qui est née lors du  Salon Nautique de Paris en Décembre 2019.

En relation  avec la charte, nous avons lancé différentes actions ou  campagnes de préservation,  ou diffusion  sur diverses problématiques pour lesquelles nous avons pris des positions claires,  soit seul, soit dans des partenariats ou collectifs d’associations .Longitude 181 mène des programmes de sensibilisation, dont un important volet destiné à la jeunesse, des campagnes d’étude (cachalots) et de préservation (requins). Elle alerte sur des problématiques, réalise des supports adaptés, participe à des évènements. Enfin Longitude 181 diffuse des éléments de formation à la plongée responsable et à la connaissance du milieu (Sea-fiches, support divers,…)

Pour diffuser sa philosophie, Longitude 181 organise des conférences qui s’appuient sur ses expertises, communique via des newsletters, des communiqués de presse, des radio magazines ou chroniques et des vidéos.

Rejoignez-nous et soutenez les actions de l’association

En savoir plus en images :


François Sarano présente Longitude 181
par Franck Fougère-Gnagni

Pourquoi le nom “Longitude 181” ?

Une expérience prend son sens lorsqu’elle est partagée.
Nous avons voulu créer une association qui aide les personnes qui ont vécu des expériences extraordinaires à les partager avec le public.
Le nom devait évoquer les voyages et l’expérience d’où le mot longitude…
Mais nous rêvions d’un espace beaucoup plus large que le seul espace géographique évoqué par les longitudes, un espace de partage, de communauté de pensée, bien au de-là de l’espace physique, d’où la longitude 181 qui n’existe pas (les longitudes s’arrête à 180).
Pourquoi les longitudes et pas les latitudes : parce que les latitudes tronçonnent la planète en tranche… alors que les longitudes unissent les pôles.

Quel a été le déclic ?

Une anecdote a été le cristallisateur de la création de l’association: des plongeurs insouciants au Cap Vert qui gaspillent l’eau douce pour se rincer, dans des îles où l’eau est si rare que des enfants tentent de récupérer ce qui sort des douches… « On se savait pas », « on n’a pas réalisé » répondent plongeurs et chef de centre lorsqu’on les interroge. Alors, se dit François, si c’est par méconnaissance que les gens gaspillent l’eau douce, abîment les fonds marins, achètent des coquillages rares ou consomment des poissons menacés, il faut les informer ! Désormais, les plongeurs doivent savoir que leurs gestes ne sont pas anodins, ils doivent être responsables.

 


* François Sarano, océanographe, 13 ans aux côtés du Cdt Cousteau comme conseiller scientifique et chef de mission, co-auteur du film OCEANS de J. Perrin et J. Cluzaud, conférencier. Il se forge dès les années 1990 une idée des menaces qui pèsent sur le monde marin, lors de plongées aux 4 coins de la planète.

Véronique Sarano, océanographe, conseillère scientifique et auteure de nombreux ouvrages. Ensemble, en s’appuyant sur leur solide expérience, ils n’ont de cesse d’alerter et de témoigner.

**Albert Falco, président d’honneur de Longitude 181, chef-plongeur et capitaine de la Calypso, apporte son soutien inconditionnel jusqu’à ses dernières plongées en 2012. Son exceptionnelle connaissance de la mer et son engagement pour les préserver, bien au-delà de son parcours avec J-Y Cousteau, sont formidables et inspirants.

Share