Nos objectifs


F.SARANO

A.FALCO

Longitude 181 NATURE est une association loi 1901, fondée en 2002 par François Sarano et Vincent Ohl, dont le président d’honneur fut Albert Falco, ancien plongeur et capitaine de la Calypso. Elle a actuellement pour président Patrice Bureau.

 

 

Demain nous serons 10 milliards d’humains sur une Terre surexploitée, de plus en plus urbanisée. Pour vivre ensemble, en paix, nous aurons besoin, à côté des espaces stérilisés et contrôlés, d’une part de liberté à la dimension de nos rêves, à la dimension de nos âmes: seule la nature sauvage  qui échappe à nos règles peut nous offrir cette part d’harmonie contagieuse, source de paix .

“Réconcilier les hommes avec la vie sauvage “, c’est l’étoile Polaire qui donne le  cap de l’association LONGITUDE 181.

En lançant la charte internationale du plongeur responsable, Véronique et François SARANO créent, en 2002, LONGITUDE 181 qui s’attache à la préservation de l’ Océan, notre dernier grand territoire sauvage. LONGITUDE 181 diffuse ce code éthique auprès des plongeurs et de tous les usagers de la mer, afin de les pousser à respecter le milieu marin et les riverains des régions qu’ils visitent.

L’association mène des actions de sensibilisation auprès du grand public, des actions de lobbying auprès des décideurs et développe des programmes d’étude et de préservation des grands animaux marins : requins, raie Manta, et cachalots. Symboles de la vie sauvage, ils sont les meilleurs indicateurs de l’état de santé de l’Océan et leur préservation exige celle de l’ensemble des écosystèmes dont ils dépendent.

LONGITUDE 181 veut rassembler les plongeurs, témoins privilégiés de l’évolution de l’univers marin, pour qu”ils deviennent les ambassadeurs des créatures qui le peuplent, afin que leurs suppliques, aujourd’hui inaudibles, soient enfin entendues.

LONGITUDE 181 se veut la Voix de l’Océan.

 

 

Quelques Actions

  • La création de la Charte Internationale du Plongeur Responsable : Lancée en 2002, adoptée par de nombreuses fédérations et écoles de plongée dans le monde, la Charte veut pousser chacun à s’interroger pour mieux préserver les richesses de la mer et pour les partager plus équitablement.
    Elle est disponible en 25 langues, et mise en application par plus d’une centaine de centres de plongée Ambassadeurs dans le monde.
  • La mise en place du réseau des Centres Ambassadeurs de la Charte qui font le relais de notre philosophie auprès des plongeurs.
  • La création du Guide International des Centres de plongée Eco-responsables :CouverturePour les 10 ans de la Charte du Plongeur Responsable, et en s’appuyant sur l’expérience du réseau des Centres de Plongée Ambassadeurs, Longitude181 a lancé en 2012, le Guide International des Centres de Plongée Eco-responsables. Après une première version papier soutenue par la Fondation Nature et Découvertes, le Guide est consultable en ligne à partir de ce site et complétement revisité en 2017 grâce à notre sponsor FG Design.
  • S’appuyant sur la charte, Longitude 181 Nature mène des campagnes :
    • au sein de collectifs  comme le Peuple des Dunes qui lutte contre le projet d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion, depuis 2012.
    •  en apportant la puissance de son réseau pour obtenir l’adoption de règlementations, telles que le moratoire 2013 sur la chasse du mérou et du corb en Méditerranée.
    •  en agissant  également pour des projets majeurs, comme le Parc marin d’Iroise en 2007 et le Parc National des Calanques en 2012, pour lesquels elle a rassemblé les signatures qui ont fait basculer la décision lors des consultations publiques.
    • en s’engageant directement “Pour la protection des requins” : Cette campagne commencée en 2003, contre le commerce des ailerons de requins, permet l’obtention en Polynésie Française d’une loi interdisant ce commerce et classant les requins en espèces protégées (2007) ; mais aussi, en Europe, l’interdiction du finning sur les bateaux européens, avec la coalition Shark Alliance (2012). Elle poursuit actuellement cette action sur l’île de la Réunion, où avec un collectif d’associations, elle œuvre pour le rétablissement d’un « vivre ensemble » harmonieux avec les requins. Cet engagement se poursuit aussi en Méditerranée avec le  programme « Requin Blanc – Méditerranée » qui fait le lien avec la notion de pêche durable.
    • en faisant écho  sur son audience à des programmes de protection  en partenariat avec des associations  étrangères telles que les programmes  Raies Manta et Mobula  qui ont enregistré une participation française importante et unique pour la réussite de ces programmes au niveau mondial .
    • en étudiant directement les cachalots dans le cadre d’un programme scientifique comprenant identification, bioacoustique, génétique et éthologie pour une meilleure compréhension du vivre ensemble avec les cétacés.

En savoir plus ? Découvrez nos pages actions et publications sur ce site !

Share