Braconnage et biodiversité sur l’Ile de La Réunion


Mardi 12 janvier 2021 au matin, un agent de la Réserve Nationale Marine de La Réunion a été blessé au cours d’une mission de surveillance par un braconnier, mécontent de se faire confisquer ses prises… (source Imazpress).

Depuis des années, à la Réunion, protéger la biodiversité c’est faire face à la violence, aux menaces et aux diffamations

Longitude 181 salue le travail des agents de la Réserve Marine de la Réunion

gardes reunion quotidien scaled

Les gardes de la réserve marine de la Réunion en surveillance (source : le Quotidien de la Réunion)

En 2011, la Direction de la Réserve Marine Nationale de la Réunion, accompagnée de responsables de clubs de plongée locaux, étai t venue alerter et demander de l’aide à Longitude 181, lors du Salon International de la Plongée Sous Marine de Paris.

Ils subissaient de plein fouet les attaques de ceux qui voulaient débarrasser l’Océan Indien de ses requins bouledogues, suite aux malheureux accidents ayant coûté la vie à certains pratiquants de sports nautiques.

 

 

Un Collectif d’associations pour rétablir le “vivre ensemble” avec les requins

Au début, nous pensions que ces attaques ne dépasseraient pas le temps de l’émotion. Mais devant l’absurdité des prises de décisions administratives, la mise au pilori de la Réserve Marine accusée d’être tantôt “une piscine à requins”, tantôt “un garde-manger”, et devant l’opprobre jetée sur les quelques courageux scientifiques de l’IRD (Institut pour la Recherche et le Développement), il fallait réagir.

Longitude 181 a alors rejoint un Collectif d’associations*, constitué d’associations locales, métropolitaines et internationales, afin de tenter de rétablir un “vivre ensemble”, aussi bien avec les humains qu’avec le peuple de l’Océan.`

requin bouledogue points

Et 10 ans après ?

Nous en sommes toujours au même point. Quelques millions d’euro (!) dépensés en pure perte, et qui continuent de l’être puisque les scientifiques et les associations de protection de l’environnement marin n’ont pas véritablement droit de citer dans ce dossier. Les menaces de mort sont quotidiennes, les violences physiques réelles pour nos soutiens sur place… y compris pour les médias qui “osent” relayer un avis contraire aux aficionados de la destruction de la biodiversité locale. Les préfets se succèdent, rien ne change…

Alors dans ce contexte, digne d’une république bananière, nous saluons le travail quotidien des gardes de toutes nos réserves, qu’elles soient marines ou terrestres. Loin d’être réservé à l’Ile de La Réunion, le braconnage est un délit grave portant atteinte à l’intérêt commun de toute la planète. La France, se doit d’être exemplaire dans sa lutte contre ce fléau.

 

Patrice Bureau
Président de Longitude 181

Retrouvez ici L’article  sur France TV La première

* Le Collectif d’associations :
Sea Shepherd Conservation Society – Longitude 181 – One Voice – Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) – Sauvegarde des Requins – Requins Intégration – Tendua – Vivre Activement pour Garder Un Environnement Sain (VAGUES)

Share