La Tunisie répondra-t-elle à l’appel de 35 ONG pour le requin blanc ?


Avec 34 ONG* de tous les pays méditerranéens, Longitude 181 réagit vivement aux 2 récentes captures de requins blancs, en Tunisie. Par une lettre ouverte du 25 nov, les ONG demandent à la Tunisie de prendre d’urgence, au niveau national, les mesures de protection qui sont en vigueur en Méditerranée. Ces mesures concernent le Grand blanc et 20 autres espèces de requins et de raies menacées. Dès 2015, Longitude 181 avait déjà interpelé en vain la Tunisie sur ces captures de requins blancs : saura-t-elle, aujourd’hui, entendre cet appel commun, et avec lui, l’espoir de la survie des Grands blancs de Méditerranée ?

2 nouvelles captures de requin blanc en Tunisie

requin blanc M Sarano

2 requins blancs ont été capturés et vendus en Tunisie. 2020 s’ajoute à la liste des années noires pour les grands blancs, après 2009, 2012, 2013, 2015 et 2018. A chaque fois, 1 ou plusieurs femelles matures disparaissent, et autant de portées de jeunes qui ne pourront pas assurer l’avenir de la population menacée d’extinction.

En contradiction avec les mesures de protection du Conseil général des pêches pour la Méditerranée

Ces débarquements sont en totale contradiction avec les mesures de protection édictées par le Conseil général des pêches pour la Méditerranée (CGPM). Elles concernent le grand blanc et 20 autres espèces de requins et de raies menacés de Méditerranée. Car toutes ces espèces sont listées en Annexe II du Protocole sur la Diversité Biologique de la Convention de Barcelone.

Le golfe de Gabès est la nursery du requin blanc

L’impact des captures en Tunisie est d’autant plus grave que le golfe de Gabès est la principale zone de mise bas et la nursery des jeunes requins blancs. En cause, les sennes tournantes et les long lines, destinées aux thons, mais qui capturent accidentellement des requins blancs. Et les chaluts de fond, qui capturent sans distinction, et raflent les jeunes requins blancs qui vivent près du fond du golfe de Gabès.

CP requinblanc ONG

35 ONG* de tous les pays méditerranéens demandent à la Tunisie de protéger le requin blanc !

Les 35 ONG urgent la Tunisie d’inscrire, dans sa législation nationale, les mesures de protection recommandées par les conventions internationales (CITES*, CMS*, Convention de Barcelone), conventions que la Tunisie a pourtant signées… Ce serait une belle première étape !

Il serait alors interdit de débarquer et de vendre des requins blancs en Tunisie. Tous les moyens devraient être mis en œuvre par les pêcheurs pour ne pas en attraper. Et les individus capturés encore vivants devraient être relâchés.

Un appel pour les requins blancs lancé dès 2015 par Longitude 181

Longitude 181 espère que la Tunisie entendra, cette fois-ci, un appel qu’elle avait lancé dès 2015. C’était lors de la mission dans le golfe de Gabès, dans le cadre de son programme pour les requins de Méditerranée ! 

Ici : Le Communiqué de Presse commun

Là : La Lettre ouverte au Ministre des pêches tunisien

RequinMed PosterRequins BDLes 35 ONG signataires  :
Albanian Center for Environmental Protection and Sustainable Development
All For Blue
Associació Lamna
Association Ailerons
Association Pour l’Etude et la Conservations des Sélaciens (APECS)
Associazione Isoetes, no-profit association
Blue World Institute of Marine Research and Conservation
CATSHARKS, Association for the study and conservation of elasmobranchs and its ecosystemsDes requins et des Hommes
Enalia Physis Environmental Research Centre
Ente Fauna Marina Mediterranea
Ichthyological Research Society of Turkey
Ilija Cetkovic, University of Montenegro – Institute of Marine Biology
Longitude 181
Marine and Environmental Research Lab Ltd. (MER Lab),
Marine biology in Libya
Mendil Hamza Med Anis, PhD Laboratoire Conservation et Valorisation des Ressources Marines,
Ecole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de l’Aménagement du Littoral
Mersea Marine Conservation Consutling
Morigenos
OceanCare
Sami Mhenni, marine activist
Sea Shepherd Greece
SHARKPROJECT
Shark Trust
Sharks Educational Institute
Sharks in Israel
SUBMON
Tethys Research Institute
The Dolphin’s Voice e.V
The MECO (Mediterranean Elasmobranchs Citizen Observations) project,
Turkish Marine Research Foundation (TUDAV),
University of Calabria, Laboratory of Marine Zoology and Herpetology, Department of Biology,
Ecology and Earth Sciences
University of Patras, Department of Animal Production, Fisheries & Aquaculture

La Tunisie rejoindrait ainsi les pays qui ont déjà pris des mesures spécifiques pour le requin blanc, Israël en tête qui protège tous les requins depuis 2005 !! Ce sont l’Italie (1992), Malte (1999), l’Espagne (2011), l’Albanie (2012), le Monténégro, la Slovénie, la Croatie.

*CITES : Convention internationale sur le commerce des espèces menacées
*CMS : Convention sur la conservation des espèces migratrices
*CGPM : Le Conseil général des pêches pour la Méditerranée a adopté, en 2012, des mesures spéciales de protection pour toutes les espèces de requins figurant à l’Annexe II de la Convention de Barcelone. 

Share