La ponte des coraux avec Babou côté océan, centre ambassadeur Longitude 181


Thierry Baboulenne suit depuis plus de 10 ans la ponte des coraux en Nouvelle Calédonie. Fondateur du centre ambassadeur Babou côté plongée, il réalise ce suivi avec les plongeurs désireux de participer à l’aventure. Et partage avec enthousiasme, sur son blog, les résultats de ce travail assidu et régulier. Un bel exemple de sciences participatives, et surtout de ce que peut être un guide de plongée : celui qui emmène les plongeurs à la rencontre vraie du peuple de la mer !

Guetter l’instant magique de la ponte des coraux

Depuis 2007, Thierry Baboulenne organise chaque année la surveillance de la reproduction annuelle des coraux à l’îlot Hienga, près de son club situé au nord de la Nouvelle Calédonie. L’îlot Hienga est idéal pour ce suivi. Il fait partie d’une Aire Marine Protégée et bénéficie du statut de premier Parc Provincial de la Province Nord de la Nouvelle Calédonie. Thierry nous raconte cette aventure :

Avec les chercheurs et ONG impliqués, il s’agissait de collecter les premières données scientifiques sur la ponte des coraux en Nouvelle-Calédonie pour mieux connaître les conditions de reproduction et les facteurs qui influencent ce phénomène (date, heure, lunaison, température de l’eau et/ou variation de la température de l’eau, météo, marée, …).

Chaque mois de novembre, 5 jours après la Pleine Lune…

Chaque année, ils se sont immergés une dizaine de soirs d’affilée pour guetter la ponte…

Après 13 ans de suivi, poursuit Thierry : “nous avons constaté que les coraux de Hienga pondent avec une belle régularité : 5 jours après la pleine lune du mois de novembre, deux heures après la tombée de la nuit, et pendant à peu près deux heures. Mais qu’en est-il de deux récifs géographiquement proches ?”

 

Comment cela se passe-t-il ailleurs ?

 

“Pour essayer de le savoir j’ai décidé cette année de faire la surveillance de la ponte près de l’îlot Hiengabat. C’est l’îlot où nous proposons les baptêmes de plongée et les premières séances de formation pour les Niveaux 1. Il est situé à 4 milles nautiques de l’îlot Hienga.

Et là les coraux ont bien pondu, 5 jours après la pleine lune de novembre, 2 heures après le coucher du soleil (et non pas 2 heures après la tombée de la nuit), pendant à peu près 1 heure (et non 2). La température de l’eau était de 25,7°C.

Les paramètres pour ces deux zones proches semblent donc être à peu près les mêmes.

A vérifier cependant lors des années à venir…”

 

Témoignage à retrouver en entier sur le blog de Babou côté océan.

 

Clin d’œil !  Il y a 35 ans, François et Véronique Sarano réalisaient cette première photo de la reproduction des coraux sur la Grande Barrière de Corail…

 

 

 

Share