Appel pour l’interdiction totale de la pêche au requin mako


Longitude 181 co-signe un appel pour que le gouvernement Français prenne position pour l’interdiction totale de la pêche au requin mako (Isurus oxyrinchus) en Atlantique nord. Avec 7 autres ONG*, elle urge la France d’inciter les autres pays européens à adopter les mesures indispensables pour limiter les captures de requin mako et pour relâcher les individus vivants. Les mako sont pris par les palangriers qui recherchent les thons. Il est urgent que la CICTA (Commission Internationale pour la Conservations des Thonidés Atlantique) suive enfin les recommandations de son propre comité scientifique, lors de la réunion 2020.

En 2019, l’Union Européenne a bloqué l’adoption des mesures de protection !!!

Lors de la réunion 2019 de la CICTA (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés Atlantique – (ICCAT en anglais), l’U.E. a empêché l’adoption de mesures visant à diminuer les captures de mako. Elle cédait ainsi à la pression de l’Espagne et du Portugal, mais aussi de la France et de la Grande Bretagne, dont les flottes palangrières au thon pêchent aussi le requin mako.

Ces flottes dictent clairement leur loi à la commission CICTA, alors même que le conseil scientifique de la CICTA demandait que ces mesures de protection soient prises.

 

Il est URGENT que la CICTA adopte ces mesures en 2020

Les voyants sont tous au rouge : Le mako est classé “en danger d’extinction” au niveau mondial, et “en danger critique” en Méditerranée. Il est en Annexe II de la CITES et en Annexe II de la convention de Barcelone qui stipule que les requins capturés en Méditerranée soient relâchés indemnes et vivants. Ses populations ont chuté de 99% en Méditerranée !… Faudra-t-il atteindre ces extrémités pour que la CICTA adopte, enfin, des mesures de protection au niveau de l’Atlantique ?

Longitude 181 et les autres ONG signataires* urgent le gouvernement français de prendre une position forte, claire et officielle pour la protection des requins makos.

 

*Les ONG signataires : WWF France, APECS, France Nature Environnement, Des requins et des hommes, Pleine Mer, MEsReAct, Earthworm, Longitude 181

 

Share