Le Kraken, mythe ou réalité ?


Longitude 181, au travers de son programme “Sensibiliser pour protéger” et notamment de “Ocean academy”, donne régulièrement la parole à la jeune génération. Ces ados hériteront directement de l’impact de nos actions actuelles. Qu’en pensent-ils ? Qu’est ce qui les intéresse ? Aujourd’hui, nous lisons Claire Lise, 17 ans, qui s’est intéressée au Kraken.

Avant toute chose, présentons ce monstre marin. Le Kraken (ou Craken) est une créature marine tirée des légendes scandinaves du Moyen-Âge et apparaissant dans les eaux du Nord de l’Europe. Ce monstre craint de tous les pêcheurs de l’époque mesurait des dizaines de mètres de long et pouvait atteindre la taille d’une petite île. Son apparence s’apparentait à celle d’un « poulpe-crabe », un monstre aux nombreux tentacules immenses et au corps tout aussi impressionnant !

Rencontres sauvages

Les marins en avaient peur car on racontait que, lorsque vous croisiez ce monstre, celui-ci se saisissait de la coque de votre navire et le faisait chavirer, ou encore le disloquait, à la force de ses tentacules. Les pauvres occupants du bateau coulé finissaient noyés ou dévorés par l’affreuse bête. Mais ce n’était pas la seule crainte des marins. En effet, lorsque vous vous approchiez un peu trop de l’une de ces créatures et que vous vous en sortiez vivant, si le montre plongeait vers les profondeurs, la force des vagues créées par son mouvement pouvait couler plusieurs bateaux de par sa violence. Malgré tout, l’épouvante des pêcheurs ne pouvait surpasser l’appât d’une bonne pêche autour du poulpe. Ce dernier avait pour réputation d’être constamment accompagné d’une foule de petits poissons qui lui servaient de garde-manger personnel. La pêche étant donc réputée bien meilleure à proximité de ce monstre, grand nombre de courageux pêcheurs s’y sont risqués mais peu sont revenus victorieux de cette entreprise périlleuse.

Proche de Poséidon

Ce monstre a aussi pris place dans les récits grecs de l’aventure de Persée. Il y apparait décrit de la même façon, à la différence près qu’il appartenait au dieu des océans : Poséidon.

Mais aujourd’hui ?

De ce que nous savons aujourd’hui, ces monstres redoutés étaient en réalité des calamars géants observés exceptionnellement près de la surface, puisque ce sont des animaux vivant dans les profondeurs. La longueur de ces calamars a été estimée entre 13 et 15 mètres de long (tentacules compris). Pour expliquer la démesure des propos des marins, il a aussi été démontré que les cartes de l’époque n’étant pas exactes, certaines îles jamais répertoriées auraient été confondues avec le Kraken.

De Jules Verne à “Pirates des Caraïbes”, le Kraken est toujours très présent dans l’imaginaire collectif.”

Claire Lise Morvan, 17 ans, adhérente de L181

Faites comme Claire Lise, rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Share