Le TROPHEE 2019 des centres écoresponsables pour 14 centres espagnols !


En Janvier 2020, le trophée 2019 des Centres de Plongée écoresponsables a été remis  par LONGITUDE 181 non pas à un centre de plongée mais à 14 centres  espagnols  de l’Estartit groupés dans un projet  BLUE DIVING ( voir ci-après) avec des résultats concrets et tangibles . Bravo aux 14 clubs ! Un exemple de coopération qui devrait être contagieux. La protection de l’Océan, c’est maintenant !

AQUÀTICA ILLES MEDES   – • CALYPSO ESTARTIT   –   COSTA BRAVA DIVERS  –   DIVING CENTER LA SIRENA  –
EL REI DEL MAR  –   HOTEL & DIVING LES ILLES  –   INTERNATIONAL DIVING CENTER  –   MEDAQUA – MEDAS POSEIDON
• OCEANSUB-ESTARTIT   –   QUIM’S DIVING CENTER  –   STAR DERIVADA  –  UNISUB ESTARTIT  –  XALOC DIVING CENTER

 

 

Pour tout savoir , c’est  ici :

Les Îles Medes bénéficient d’une protection depuis 1982, lorsque la pêche a commencé à y être régulée. Elles sont maintenant devenues un Parc Naturel, conjointement avec les falaises de la Côte du Montgrí.Bien que la Côte du Montgrí fasse partie du Parc Naturel, celle-ci n’a pas le même degré de protection, et des activités extractives à fort impact y sont encore permises, comme la pêche récréative ou la pêche professionnelle. Malgré cela les centres de plongeé et les organisations écologistes locales constatent depuis quelque temps que les zones les plus fréquentées sont celles où les poissons et autres bio-indicateurs sont les mieux préservés, en comparaison avec d’autres zones de plongée moins visitées. Cette constatation contredit donc certains messages qui véhiculent l’idée que la présence des plongeurs aurait un impact environnemental sur les fonds marins.

Dans le même temps, les centres de plongée de l’Estartit se sont attachées durant ces 30 dernières années à promouvoir des activités de sensibilisation environnementale et de bonnes pratiques durables visant à sensibiliser les plongeurs et préserver la mer. Ils sont convaincus que le meilleur moyen d’obtenir des plongeurs respectueux de l’environnement est de les impliquer à la première personne dans des actions de conservation.
La contradiction qui lie les plongeurs à l’impact environnemental et le fait de trouver des espèces bio-indicateurs témoignant du bon état de conservation sur les zones de plongée les plus fréquentées a été le point d’impulsion du projet Blue Diving qui ne naît pas d’une problématique mais plutôt d’une vision positive de l’environnement. Il a été créé avec l’objectif d’impliquer un maximum d’acteurs afin de promouvoir des activités respectueuses et des projets scientifiques de suivi des habitats sous-marins autant que faire participer les plongeurs à l’étude et la conservation de la mer.

La motivation principale de ce projet est de promouvoir une vision positive de l’environnement incluant à la fois les plongeurs découvrant pour la première fois la mer, en passant par les centres de plongée jusqu’aux organisation écologistes et universités avec pour objectif l’étude de la protection implicite qu’offrent les plongeurs aux habitats sous-marins, de par leur simple présence. Avec une philosophie ECO-responsable, afin de ne pas banaliser l’environnement, ce projet a une approche humble, sans vouloir prétendre à se convertir en « produit commercial ». Celui-ci se met en place posément sans grand « porte-parole » afin que le message parvienne de manière naturelle.

Les objectifs principaux  :
1. Promouvoir la plongée sous-marine responsable de la part des centres de plongée en apportant des consignes de bonnes pratiques environnementales.
2. Impliquer les plongeurs, centres de plongée, organisations environnementales locales et les universités afin de réaliser une étude de l’état de conservation des zones de plongée.
3. Complémenter les informations obtenues par les plongeurs avec les données des suivis scientifiques portant sur la faune et la fréquentation des zones de plongée.
4. Promouvoir des actions environnementales respectueuses et des actions de participation à l’étude de la conservation marine de façon active de la part des plongeurs et en coordination avec un nombre de prescripteurs le plus important possible.

Les résultats attendus  :
1. Créer un accord de collaboration avec une organisation écologiste locale pour promouvoir conjointement les actions de communication destinées aux centres de plongée et aux plongeurs. Distribuer jusqu’à 14.000 flyers par an avec les codes de bonne conduite d’une plongée respectueuse.

2.  Créer un accord / partenariat avec une organisation locale afin de dessiner et développer un projet scientifique public ouvert à tout le monde ayant pour objectif d’évaluer l’état de conservation des zones de plongée.

3. Créer 3 accords de collaboration avec des chercheurs universitaires pour effectuer des suivis des poissons, de la biodiversité sous-marine et des études sur la fréquentation des différentes zones.

4.  impliquer tous les centres de plongée de l’Estartit autorisés à plonger habituellement aux Îles Medes et sur la Côte du Montgrí, de manière à créer une synergie collaborative pour atteindre une diffusion maximale.

Mise en Oeuvre

 Les acteurs

  • Tous les centres de plongée de l’Estartit qui ont une accréditation pour plonger aux Îles Medes et sur la Côte du Montgrí.
    Au total, 14 centres de plongée :
    AQUÀTICA ILLES MEDES
    • CALYPSO ESTARTIT
    • COSTA BRAVA DIVERS
    • DIVING CENTER LA SIRENA
    • EL REI DEL MAR
    • HOTEL & DIVING LES ILLES
    • INTERNATIONAL DIVING CENTER
    • MEDAQUA
    • MEDAS POSEIDON
    • OCEANSUB-ESTARTIT
    • QUIM’S DIVING CENTER
    • STAR DERIVADA
    • UNISUB ESTARTIT
    • XALOC DIVING CENTER
  • Une organisation écologiste/conservatrice locale disposant d’expériences dans le domaine de la plongée sous-marine, la conception et l’exécution de projets environnementaux avec une approche positive liée à l’environnement : BUFALVENT. Estudi de la Mediterrània
  • Une Université qui réalise des recherches sur la biodiversité marine  UNITAT DE ZOOLOGIA del DEPARTAMENT DE BIOLOGIA ANIMAL, BIOLOGIA VEGETAL I ANTROPOLOGIA. UNIVERSITAT AUTÒNOMA DE BARCELONA.

Entre ces trois entités : Centres de plongée / Organisation Écologiste / Université, différentes propositions ont été élaborées afin de concevoir une série d’actions visant à diffuser des valeurs environnementales correctes, surveiller les zones de plongé afin d’évaluer l’état de conservation, et impliquer les plongeurs  et procéder à l’intégration des différentes propositions et actions en un projet global  dont le délai d’exécution prévu est de trois ans.Ont participé à cette étape :
– 14 responsables de chacun des centres de plongée.
– 2 responsables de projets de Bufalvent.
– 4 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone.

Avec l’organisation écologiste Bufalvent. Estudi de la Mediterrània (Étude de la Méditerranée), deux actions ont été conçues :

  • BLUEDIVING.ORG : Action de communication pour promouvoir la plongée sous-marine responsable.

• Conception d’un guide de bonnes conduites et de bonnes pratiques environnementales.
• Vérification du respect des normes environnementales de la part des centres de plongée.
• Création d’un support graphique faisant la promotion d´une plongée responsable de la part des centres de plongée : https://www.bufalvent.net/bluediving /www.bluediving.net.Ont participé à cette étape
– 2 responsables de projet de Bufalvent.
– 1 graphiste.
– 1 web manager.

  • DIVE SPOT MONITORING SCHEME (DSMS):

• Conception et exécution d’un projet de science citoyenne pour surveiller l’état de conservation des zones de plongée à travers la prise et l’analyse d’images.voir https://www.bufalvent.net/copia-de-bluediving-citizen-science.Ont participé à cette étape :
– 2 responsables de projet de Bufalvent
– 14 centres de plongée comme prescripteurs du projet
– 140 plongeurs ayant participé à l’acquisition d’images.

Avec  l’Universitat autònoma de Barcelona (UAB) :

• Étude et suivi de la diversité des poissons de la Côte du Montgrí en relation avec les zones de plongée.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures.
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et 2 assistants à l’échantillonnage.
– 57 étudiants en Biologie et Biologie Environnementale qui ont collaborés dans la collecte des données.

• Étude et suivi de la diversité d’invertébrés non arthropodes de la Côte du Montgrí en relation avec les zones de plongée.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et 4 assistants à l’échantillonnage.
– 63 étudiants en Biologie et Biologie Environnementale qui ont collaborés dans la collecte des données.

• Étude et suivi de la fréquentation de la Côte du Montgrí à l’aide de capteurs électroniques, particulièrement dans les zones sensibles.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures.
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et deux assistants à l’échantillonnage.

Avec les centres de plongée :

• Conformité aux réglementations environnementales et suivi du guide de bonne conduite environnementale proposé par Bufalvent / Bluediving.org :Tous les centres de plongée ont démontré leur conformité à la réglementation en vigueur et ont accepté de suivre le décret de bonnes pratiques environnementales proposé par Bluediving.Ont participé à cette étape :
– 14 responsables de chacun des centres de plongée
– 1 responsable de projet de Bufalvent

• Diffusion et promotion du guide de bonne conduite environnementale à la communauté des plongeurs.Tous les centres de plongée ont imprimé un minimum de 1000 flyers conçus par Bufalvent/Bluediving, le mettant à disposition du public et en promouvant ses valeurs environnementales.

• Facilitation de l’accès aux zones de plongée pour les chercheurs dans le cadre des projets de suivis.Ont participé à cette étape :
– 100% du staff des 14 centres de plongée
– 1 responsable de projet Bufalvent
– 14.000 personnes ayant pu obtenir le flyer Bluediving

Résultats obtenus :

BLUEDIVING :

• Un mini-site du projet a été créé.
• Les contenus des bonnes pratiques environnementales et de plongée respectueuse ont été créés.
• Il a été prouvé que les centres respectaient la réglementation en vigueur et le décret de bonnes conduites environnementales.
• Un triptyque a été conçu pour promouvoir une plongée respectueuse et les bonnes pratiques environnementales sous forme graphique.
• 14.000 copies de ces flyers ont été imprimés et distribués par les différents centres de plongée.

DIVE SPOT MONITORING SCHEME:

• méthodologie créée pour évaluer l’état de conservation d’une zone de plongée par le biais d’analyse d’images prises par les plongeurs.
• Une plateforme a été créée pour les centres de plongée afin de télécharger les images et les résultats préliminaires et  pour que les chercheurs puissent analyser les images de forme standard.
• promotion de la participation des plongeurs, guides et instructeurs

Suivis UAB des poissons, invertébrés et fréquentation sur la Côte du Montgrí :

  • 4 suivis annuels ont été faits sur les poissons  et les invertébrés non arthropodes de la Côte du Montgrí, dont un de haute importance, pour lequel plus de 50 personnes ont participé.
  • Des capteurs électroniques ont été conçus et fabriqués pour détecter la fréquentation des embarcations. Plus de 30 capteurs ont été installés à différents endroits, ils ont été calibrés et des critères de base ont été établis afin de réaliser un suivi.

Plus de 150 étudiants en biologie – biologie environnementale, professeurs et chercheurs ont participé au suivi de ce projet.

Impact Media :

Parce que ce projet à un horizon de mis en œuvre de 3 ans, aucune communication auprès de la presse n’a été faite. Malgré cela, durant le suivi d’invertébrés non arthropodes, la trace vivante des dernières Grandes nacres (Pinna nobilis) a été détectée sur la zone Medes – Montgrí et l’information a été reprise par la presse généraliste en citant le projet.

Ce projet aide :

  • La communauté des plongeurs promouvant les bonnes pratiques environnementales
  •  l’étude et le suivi des communautés marines
  • la collecte de données fiable de biodiversité liées aux zones de plongée
Share