Tremblement de terre à Lombock, les Centres Ambassadeurs L181 en première ligne


Le 5 août dernier, un séisme de magnitude 7 (6.9 à 7.2 selon les agences) frappait l’Ile de Lombock à proximité de Bali. Le nombre de victimes est catastrophique et dépasse les 380 personnes à ce jour, mais les chiffres sont apparemment sous estimés. Plusieurs Centres Ambassadeurs de Longitude 181 sont dans cette zone. Ils nous livrent leurs témoignages.

 

De Jérôme, responsable de DUNE BALI et chef d’îlots sur Bali Sud pour l’Ambassade Française (message du 10/08) : “ Oui il y a eu un Tremblement terre au Nord de Lombock de 7,2 il y a 4 jours, suivi d’une réplique beaucoup moins forte que la première secousse ( 5,9 ). Les spécialistes disent aujourd’hui qu’il y aura encore des petites secousses mais sans conséquences … comme celle de hier. Le problème est sur Lombock Nord & les Gilis où ce n’est pas bon du tout. Les Gilis sont fermées aux Touristes. Nous, à Bali, nous avons ressenti la première secousse mais nous ne déplorons aucun gros dégât matériel …
Nous vivons et travaillons tous les jours de façon tout à fait normale.”

De Bertrand, responsable de KOMODO SAILING (message du 10/08) : “En effet, ça a bien secoué et pas mal de dégâts, pas partout heureusement.
Le nord de Lombok a été bien touché, également le nord de Bali, Amed… Komodo n’a rien reçu.

Des amis, qui ont été épargnés, qui ont un resort à Bali et aux Gilis, organisent un pot commun pour pouvoir aider la population. Voici le lien : le pot commun “

De Nicolas, de ALL 4 DIVING (message du 11/08) : “Terrible nouvelle pour les gens de Lombock. Beaucoup sont morts et de nombreux blessés. Le pire est le vandalisme qui suit les faits. Bali a tremblé aussi mais pas de victimes. Il y a plusieurs associations qui font des dons, il faut faire attention, car certaines sont frauduleuses. Beaucoup de gens y sont allés pour aider les victimes.”

De Arnaud responsable de SAFARI BALI (message du 14/08) : “En effet, les pauvres gars de Lombok n’arrêtent pas d’avoir des secousses…
A Bali, rien à signaler, une toiture de supermarché et 3 bricoles à l’aéroport. Le gouvernement indonésien empêche les ONG de venir pour minimiser la catastrophe et apaiser le tourisme. Il n’accepte que les donations financières… Donc pas simple pour eux, car ils ont besoin en urgence de nouveaux abris, d’eau potable, de nourriture, de soins… Quelques plongeurs proches nous font des dons pour des achats sur place.
Nous sommes assez nombreux à Bali à envoyer le nécessaire, nous nous organisons pour affréter des bateaux et les remplir au mieux.
Pour l’instant, des tentes, la fabrication de couvertures polaires par une amie Suisse…
Ce système a petite échelle nous assure que 100% des dons arrivent à Lombok.

Leurs messages parlent d’eux mêmes, aussi cette news est dénuée de photo, pour ne pas rajouter le voyeurisme à la douleur des victimes… Faites circuler pour que le monde de la plongée réponde à ces appels du terrain.

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Share