Programme cachalots 2018 : ça redémarre …


Le programme Cachalots entame sa campagne 2018 !  Une collaboration importante et renouvelée avec L’université de TOULON (DYNI)  en  recherche acoustique qui, nous l’espérons, nous donnera encore des indices sur le comportement des cachalots du clan d’Irène Gueule Tordue : Arthur, Eliot, Miss TAUTOU, … programme complet ci-après.

Grâce à MMCO, Label bleu, le programme se poursuit cette année encore avec des moyens scientifiques importants (nouvel enregistreur de sons), prélèvements pour des analyses génétiques et complémentaires plus poussées, observation des comportements et une bibliothèque d’images encore plus importante.

“Le  retour de MOBY DICK” a pour écho le retour de  François SARANO  dans les eaux de l’île Maurice  pour collecter et étudier les enregistrements audio, et les vidéos des écovolontaires.

Et d’ailleurs, quelle est la genèse du livre “le retour de MOBY DICK”  ?  François SARANO répond à cette question lors d’une interview donnée à SCUBAPEOPLE  : 

 

Le  Programme 2018-­2019 : 

C’est le prolongement du programme 2016-2017 avec de belles améliorations dans les approches : il poursuit la collecte d’observations et de vidéos sous-marines, il complète les cartes d’identités (base indispensable pour suivre chaque individu) et comptabilise les naissances / disparitions, il poursuit l’analyse génétique (pour dresser l’arbre généalogique), enfin il affine les enregistrements sonores (pour mieux décrypter la communication entre les cachalots). C’est en suivant les cachalots sur le long terme, année après année, et en croisant les informations apportées par différentes méthodes d’étude, que l’on parvient peu à peu à connaître l’état de la population de cachalots de l’île Maurice. Dans le détail :

État des connaissances de la population.

  • Le catalogue de cartes d’identité doit être complété avec les nouveaux individus identifiés en 2017.
  •  Chaque carte d’identité doit être réactualisée, notamment avec les profils droite/gauche de la tête pour mettre en évidence les marques blanches autour de la bouche, ce qui augmentera les chances d’identification.
  • Poursuite de la construction de l’arbre généalogique.
  •  Compléter la matrice des relations sociales, et la centrer sur les immatures ou, au mieux, sur le groupe des 24 individus du clan que nous suivons depuis 2011.

Étude génétique

  • Poursuite des prélèvements de squames sur de nouveaux individus (notamment les jeunes) et sur les individus déjà échantillonnés en 2017 pour confirmation.
  • Poursuite des analyses génétiques (extraction et séquençage en laboratoire) pour compléter l’arbre généalogique.
  • Recherche d’un plus grand nombre de loci (marqueurs génétiques) pour mieux discriminer les individus et étayer les tableaux de parenté / fratrie.

Étude spécifique des immatures

  • Suivi de l’évolution des immatures, un par un, sur toute la durée de leur vie.
  • Partir des mises bas de Emy et de Mona, en 2011, et suivre les couples mère/immature au fil des années pour compléter les informations.
  • Mise au point de la mesure de la taille des cachalots par Drone.
  • Mise au point de la technique de mesure par photographie aérienne.

Étude Acoustique

  •  Amélioration de l’enregistreur prototype Jason (et ajout d’un troisième micro)
  •  Poursuite des enregistrements en mer avec Jason et les caméras Gopro
  • Poursuite des analyses mathématiques : classement des codas à 8 et 9 clics en fonction des espaces inter-­clics pour essayer de trouver des corrélations entre individus et comportement.

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Share