Les Drum Lines contre les requins à La Réunion capturent des baleines !


Après étude approfondie des documents récemment fournis par les autorités locales, le collectif d’associations dont fait partie Longitude 181 exige de la part de l’Etat une étude d’impact obligatoire pour le programme Cap Requin 3 dont l’appel d’offre en est cours d’attribution.
De Jean Bernard Galvés, porte parole du collectif sur l’Ile de La Réunion (extrait de son analyse transmise aux autorités) : “Les autorités nous ont enfin récemment fourni, après de nombreuses réclamations, le “rapport au Comité scientifique” émis par le Comité Régional des Pêches et des Elevages Marins de La Réunion.

Le rapport détaillé des animaux capturés par les drum lines enfin disponible !

Notre attention a été particulièrement attirée par les pages 19 et 20 où il est montré, de façon quasi certaine, qu’une baleine s’est prise dans une drum line dans la nuit du 18 au 19 aout 2015 devant Saint Gilles (extrait) Cet incident, fait suite à un incident similaire : une baleine entortillée dans une drum line sauvage avait été observée au même endroit en aout 2014 (article zinfos974.com et reunion.orange.fr).
Pour leur reproduction et élever leur petit, les baleines fréquentent, de juin à novembre, la bande très étroite autour de la Réunion où la profondeur n’excède pas quelques dizaines de mètres. Cette zone n’atteint, dans les endroits les plus larges que quelques centaines de mètres. Les baleines sont particulièrement nombreuses dans l’ouest de La Réunion, la zone où l’on compte installer le plus de drum lines (article clicanoo.re).

Les drum lines qui seront posées seront des pièges pour les baleines

La pose de dizaines de drum lines dans ce couloir étroit va s’avérer un piège mortel pour les baleines et leur baleineaux. Pas moins de 200 baleines ont séjourné ou transité dans ce couloir entre juin et novembre  2017. La pêche était alors suspendue. Que se serait-il passé si des dizaines de drum lines avaient été installées ? Une étude d’impact de Cap Requin 3 sur les baleines en particulier, et sur l’environnement en général, doit impérativement être réalisée. Il est extrêmement fréquent que les baleines s’emmêlent dans des engins de pêche. A la Réunion, une baleine s’était, en 1989, emmêlée dans un Dispositif de Concentration des Poissons du CRPEM devant Saint Leu et avait été dévorée par des requins. Ce DCP était isolé, au large, et la probabilité qu’une baleine s’y emmêle très faible, et pourtant… Le risque sera très fort lorsque des dizaines de drum lines se trouveront dans un couloir de 300 m, fréquenté par deux cents baleines .”

Jean Bernard Galves, porte parole du collectif des associations Sea Shepherd, Aspas, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Sauvegarde des requins, One Voice, Tendua, Vagues, Requin Intégration

Signez ici la pétition du collectif d’associations qui demande l’arrêt de Cap requin

Quelques liens montrant des baleines emmêlées dans des engins de pêche de part le monde :http://www.ifaw.org/canada-francais/notre-travail/whales/le-danger-des-engins-de-pêchehttps://video-streaming.orange.fr/actu-politique/en-images-des-sauveteurs-liberent-une-baleine-a-bosse-emmelee-dans-des-cordes-VID0000002pixI.htmlhttps://www.yumpu.com/fr/document/view/17499504/sauvetage-dune-baleine-emmelee-dans-un-engin-de-peche

https://www.acadienouvelle.com/actualites/2017/09/18/baleine-a-miscou/

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/education-sante-environnement/au-secours-d-une-baleine-a-bosse-17-02-2012-158863.php

et Requin intégration et Vagues.
 
Share