La captivité des cétacés en France, bientôt du passé ? Restons vigilants…


Nous rapportions en Mai l’arrêté du 3 mai régissant les règles de fonctionnement des delphinariums : une heureuse surprise pour toutes les ONG qui ont milité jusqu’à ce jour  pour retirer les cétacés  (orques, dauphins, ..)   des bassins des delphinariums.  Mais cet arrêté a été attaqué par le lobby des parcs d’attraction devant le conseil d’Etat.

Comme l’a communiqué l’ASPAS ,Le Conseil d’État vient de rendre sa décision provisoire : l’arrêté de Ségolène Royal qui durcit les règles de détention des cétacés dans les delphinariums, soutenu par nos associations* et attaqué par le lobby des parcs d’attraction, serait bien LÉGAL. Seule l’obligation de trouver une alternative au chlore dans un délai de 6 mois a été malheureusement suspendue. Mais les principales avancées, et notamment l’interdiction de la reproduction des orques et des dauphins en captivité, doivent être appliquées jusqu’à la décision définitive du Conseil d’État qui interviendra dans quelques mois. Cette avancée historique signe, à terme, l’arrêt des delphinariums sur le territoire français.

Les détails sont à retrouver dans la communications de L’ASPAS de ce 01/08/2017.

Restons vigilants  !  … affaire à suivre pour amplifier ce mouvement à l’échelon européen voire  international (pour l’instant limité à 12 pays européens) .

Share