Découvrir l’Aventure scientifique en haute mer pendant l’été 2017…


Encore quelques places  !! …Au service des océans depuis 20 ans, la Swiss Cetacean Society-SCS , partenaire de LONGITUDE 181,  organise des expéditions en haute mer pour étudier et surveiller le milieu naturel des baleines et dauphins,  et recrute ses derniers  écovolontaires pour vivre des expériences inédites en juillet et août 2017.

Les océans se dégradent et la vie marine est menacée. L’évolution alarmante de la consommation de plastique sur le pourtour de la Méditerranée génère une accumulation exponentielle des déchets à la surface, comme sur le fond de cette mer. Les océans sont asphyxiés par le plastique et le resteront pendant des siècles.

La pollution plastique des mers est non seulement dramatique, mais aussi dangereuse :

  • Les macroplastiques représentent un danger pour la navigation et nuisent au tourisme.
  • Les microplastiques (moins de 5 mm.) menacent la santé humaine et animale, car ils véhiculent des agents pathogènes en surface et leurs molécules s’accumulent dans nos organismes par la consommation de ressources marines contaminées.
  • Au fond des océans, les plastiques réduisent les échanges gazeux entre le sol et l’eau.

Mais il n’est jamais trop tard pour agir. En partenariat avec la SCS, l’association scientifique oceaneye de Genève cherche aujourd’hui à comprendre de manière globale la répartition et le flux des déchets en Méditerranée. Identifier les sources, comprendre les mécanismes de transport, expliquer les phénomènes d’accumulation et d’intoxication, cela nécessite une étude complète de cette pollution.

Par ailleurs, , la SCS patrouille depuis 1997 au large de la Côte d’Azur pour surveiller les populations de baleines et de dauphins, ainsi que pour relever toute éventuelle infraction dont ces mammifères marins pourraient être victimes (harcèlement, blessure, échouage, nuisances dues au plastique, etc.).

Pour mettre en place des mesures efficaces de protection, il faut commencer par mieux connaître ces animaux dans leur milieu naturel. Ces expéditions en mer offrent l’unique opportunité d’embarquer et vivre des moments incroyables dans la peau d’un scientifique, afin de collecter les données qui augmenteront la connaissance de la pollution plastique, pour notamment mieux protéger les cétacés.

Faire partie de ces aventures, en amont du processus d’étude scientifique, ne nécessite aucune qualification spécifique, si ce n’est de l’engagement et de l’enthousiasme. Jumelles, microscopes, filets à plancton, ordinateurs, appareils photos, tout est mis en place pour que les séjours soient instructifs, passionnants et utiles à la fois. Ces expériences uniques permettent à toute personne qui aime la nature de vivre des vacances actives, formatrices et passionnantes, avec la satisfaction de voir concrètement son investissement physique et financier contribuer réellement à la protection des baleines et des dauphins de la Méditerranée.

Entre collecte de plastique en mer et surveillance de la faune marine, les écovolontaires auront par ailleurs l’opportunité d’apprécier les paysages majestueux de la Côte d’Azur et de découvrir les îles de Port-Cros et Porquerolles, connues pour leurs richesses naturelles insoupçonnées et leur riche patrimoine historique.

 

Contact : Max-Olivier Bourcoud, président SCS  –  076-516 50 56  –  bourcoud@bluewin.ch