La Charte de l’Apnéiste Responsable Longitude 181, une évidence !


   Jusqu’à présent, la Charte Internationale du Plongeur Responsable,  concernant la plongée “scaphandre’, a été la seule largement diffusée et mise en avant depuis sa création en 2002.   Pour sa 15ème année d’existence, LONGITUDE 181 a décidé de donner naissance à de nouvelles chartes.

La Charte Internationale de l’Apnéiste Responsable est née !

Laissons la parole à Morgan BOURC’HIS , apnéiste et  Ambassadeur L181 toujours présent à nos cotés  (et rappelons le, détenteur d’un nouveau record de France d’apnée en immersion libre avec -104 m le 15 mai dernier aux Bahamas) :

« La plongée en apnée se développe de façon exponentielle aujourd’hui, et sur tous les continents. Il est possible de s’entraîner à l’apnée profonde ou encore de faire de l’exploration en Mer Rouge, dans les Caraïbes, en Méditerranée, en Indonésie, ou dans l’Océan Indien. Des centres d’entraînement ouvrent un peu partout à travers le monde.

Tous les apnéistes connaissent les grands champions d’hier et d’aujourd’hui. Ils veulent les imiter, voyager à travers le monde, rencontrer les cétacés, les requins, les grands pélagiques, glisser le long des tombants vertigineux et multicolores, descendre dans le bleu abyssal.

Notre pratique se veut plus douce que celle de la plongée scaphandre : moins de bruit, moins de matériel, parfois moins de déplacements pour se rendre sur les sites, et un rapport d’égalité avec les espèces que nous pouvons rencontrer car nous nous immergeons juste avec une simple inspiration.

Mais nous avons malgré tout un impact sur l’environnement. Notre matériel est aussi en Néoprène, en caoutchouc, en carbone, en fibre et en plastique. Nous consommons de l’eau pour l’entretenir, des piles, de la corde, du plomb, des bouées, de l’essence pour les bateaux, des tapis pour nos étirements en produits parfois pétrochimiques. Nous voyageons aux quatre coins du monde en avion pour pratiquer en eau chaude, parfois plusieurs fois par an. Nous avons besoin d’intendance pour nous loger, pour manger, nous déplacer sur les sites en voiture, en taxi, pour communiquer par mail, rendre compte de nos aventures, grâce aux populations locales avec lesquelles nous sommes en contact. En analysant véritablement notre pratique, nous pouvons constater qu’elle n’est pas si douce que cela.

Cette charte vous suggère quelques points de bon sens, des attitudes, des gestes au quotidien pour prendre conscience de l’impact de notre activité, et essayer d’en limiter les points les plus négatifs. Quoi de plus merveilleux que de s’immerger aux côtés d’une tortue ou d’un requin de récif après un entraînement profond le matin, et se sentir en totale harmonie avec la mer ? Prenons part comme tous, au respect et à l’équilibre de la planète, par nos gestes au quotidien à travers notre pratique pour continuer à vivre ces instants magiques.”

« Respectez votre environnement, donnez l’exemple et devenez un modèle pour votre entourage »

Morgan Bourc’his

consulter et télécharger la charte  ici  : Charte apnée francais2017

Share