Salon de la Pêche au Maroc : bilan positif


Longitude 181 revient avec un bilan très positif des rencontres réalisées sur le Salon de la pêche Halieutis d’Agadir, au Maroc (15 au 19 février).

Le programme Requin blanc de Méditerranée s’ouvre sur le Maroc

Longitude 181 a ouvert une porte sur le monde marocain lors de ce salon où nous avons rencontré les représentants d’organismes clés et évoqué avec eux la situation critique des requins en Méditerranée. Notamment :

 

 

M. Mohamed El Mesbahi, Directeur de la Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée à Tanger, très ouvert à un dialogue tourné sur le retour à un équilibre de l’écosystème qui passe par la préservation des requins.

Mme Mounia Labhar de l’Office National des pêches, directrice de la halle aux poissons de Al Hoceima.

 

 

 

 

L’nstitut National de la Recherche Halieutique, avec Mme Kenza Jamaï et surtout M. Abdenahin Chiaak du centre de Tanger, sur la façade Méditerranéenne du Maroc.

Dans un pays qui est le 1er pays pêcheur d’Afrique en terme de tonnage (plus d’1 million de tonnes par an, principalement sur la façade atlantique), nous avons rappelé un message simple, sur lequel tous se sont accordés : une pêche durable passe par la conservation d’un écosystème équilibré où toutes les espèces sont présentes. Les requins qui font partie de cet équilibre doivent être préservés.

A l’issue des discussions, tous ont reçu des posters et des jeux de fiches plastifiées « Les requins de Méditerranée à protéger ». Ils nous ont assuré qu’ils passeraient le message dans leurs organismes respectifs. Nous gardons bien entendu contact.

Des conférences très appréciées des scolaires

     

Salle comble pour François Sarano qui a donné plusieurs conférences à des centaines d’enfants de 8-10 ans. Pour ces jeunes venus des écoles de la région d’Agadir, c’était une rare occasion de découvrir le monde marin, dans un pays où les documentaires TV sont encore peu nombreux. Surprise, la peur du requin est déjà ancrée…

 

 

Interview sur la chaîne marocaine TV1,
en compagnie de Mohamed Taha, président du comité technique national de la Fédération de plongée marocaine.

 

 

Futur rapprochement avec la Fédération de plongée Marocaine.

 

Autre grande avancée pour Longitude 181 : la rencontre avec Mohamed Taha, président du Comité technique national de la jeune Fédération royale marocaine, qui a vu le jour en 2015. Extrêmement dynamique et militant de la préservation des fonds marins, Mohamed Taha présentera Longitude 181 et la Charte du Plongeur Responsable à la prochaine AG, fin février.

En attendant un futur partenariat avec la Fédération marocaine, son club de plongée Agdal Plongée à Agadir devrait être le premier Club ambassadeur de la Charte Marocain !

 

 

 

Un grand merci à Danny Sarazin qui nous a accueilli sur place avec beaucoup de bonne humeur et qui a facilité ces importantes rencontres !

 

 

Share