Premier atelier « Requins et pêche durable »


Le programme GREBA / Requin blanc de Méditerranée a animé sa première formation à la pêche durable à Bejaïa. Cet atelier est le premier d’une série prévue dans les différents parcs nationaux d’Algérie. Il était organisé par le Ministère de l’Environnement et le Parc National de Gouraya, sur le thème « Pêche durable et services éco-systémiques ». Pour l’illustrer, Hamza Mendil, doctorant à l’ENSSMAL d’Alger, s’est appuyé sur le cas des requins de Méditerranée qu’il étudie pour sa thèse dans le cadre du programme GREBA (Grands Requins du Bassin Algérien) / Requin blanc de Méditerranée de Longitude 181.

Expliquer que tous les requins pêchés en Méditerranée sont classés « Espèces menacées »

Cette journée de formation était l’occasion d’expliquer aux pêcheurs que tous les requins qu’ils capturent sont en situation critique ! Les requins sont attrapés accidentellement (en même temps que les espèces recherchées) car il n’y a pas de pêche pour les ailerons en Méditerranée. Mais les pêcheurs ignorent qu’ils sont tous classés « Espèces menacées » par l’IUCN, comme ils ignorent la réglementation en vigueur pour les quelques espèces protégées. Ce n’est pas propre à l’Algérie : tout autour de la Méditerranée, les pêcheurs sont dans le même cas, qu’ils habitent au Nord ou au Sud ! Tous sont aussi peu informés.

Trouver ensemble des solutions pour une pêche durable

Ces ateliers sont donc essentiels. Il s’agit d’informer en demandant aux pêcheurs de relâcher les requins s’ils sont encore vivants. Mais aussi, et surtout, il s’agit de les amener à utiliser des techniques de pêche sélectives, et de leur faire comprendre pourquoi il faut respecter des réserves ou des périodes d’arrêt de la pêche, pourquoi ces mesures sont essentielles pour la survie des requins et de tous les poissons de Méditerranée.

Informer avec le poster « Les Requins de Méditerranée à Protéger »

Pour illustrer son atelier, Hamza a utilisé le poster « Les Requins de Méditerranée à Protéger » et les fiches d’identification des requins menacés que Longitude 181 a créé à cette intention, en version bilingue arabe / français, imprimée sur place avec le logo du Ministère des pêches algérien.

Il a aussi parlé de l’opération de marquage/suivi des requins que le programme GREBA est en train de mettre en place et du site internet qui sera bientôt à disposition de chacun pour y déposer ses observations/captures de requins.

A côté des pêcheurs et armateurs, ils étaient nombreux à participer à l’atelier : étudiants et enseignants de l’université de Bejaïa, ingénieurs du Commissariat National du Littoral, Direction de la pêche de Bejaïa, association ARDH pour la protection de la Nature, Réseau PROBIOM, club de plongée Atlantide… Tous sont repartis avec des posters à afficher et à présenter à leurs réseaux !

Share