Espoir !!!


C’était en 2013, lors de l’une des missions d’étude des grands requins blancs que Mauricio Hoyos fait depuis plus de 10 ans dans les eaux de l’île de Guadalupe, au large du Mexique, dans des eaux où François Sarano a longuement plongé avec ces grands blancs (en 2006 et 2011). Il y d’ailleurs rencontré ce biologiste mexicain.

Espoir, oui, car Deep Blue est le plus grand requin blanc que l’on ait jamais observé en plongée.

Mauricio Hoyos estime que cette femelle doit avoir plus de 50 ans ! Il ne l’a pas observée n’importe où, mais dans le sanctuaire de Guadalupe, créé il y a un siècle pour protéger les derniers lions de mer de Guadalupe et éléphants de mer du nord qui avaient survécu à l’extermination du XIXème siècle. Comme ces 2 espèces de pinnipèdes, dont les populations sont aujourd’hui les plus abondantes au monde, les grands requins blancs ont bénéficié de cette protection. Ils sont aujourd’hui plus de 150 à passer une partie de l’année autour de cette petite île !

Espoir, car Deep Blue est la démonstration éclatante du succès des réserves et des mesures de protection sur le long terme.

Elle a pu atteindre cette taille exceptionnelle parce qu’elle a bénéficié de plus de 50 ans de protection, ici, à Guadalupe. Partout ailleurs, les réserves sont trop jeunes pour que les animaux ait eu le temps de grandir, les mesures de protection sont trop récentes : requins blancs d’Afrique du sud ou d’Australie, baleines et cachalots du monde entier ou simplement mérous de Port Cros, tous sont encore trop jeunes. Mais tous atteindront des tailles que l’on ne soupçonne même plus, des tailles que l’on a oubliées, tant la chasse et la pêche intensives ont décimé depuis longtemps les plus vieux individus.

Espoir enfin, car le ventre gonflé, impressionnant, de cette « vieille dame » porte en lui les générations futures de requin blancs.

Depuis près de 40 ans, elle met au monde de nouveaux bébés. Et elle continuera à le faire encore longtemps puisque, contrairement à nous les hommes, les poissons grandissent et se reproduisent toute leur vie…

Mauricio Hoyos vient de rendre publique une nouvelle séquence exceptionnelle qu’il a réalisée en 2013 sur le plus grand requin blanc jamais observé en plongée. A découvrir sur ce lien  : https://www.youtube.com/watch?v=xAGT1Ovk2fg

Share